CR : Stage de Vladimir Vasiliev à Saint-Raphael : Power on the move

power-on-the-move-2

Un stage avec Vladimir Vasiliev est toujours un évènement. En effet, c’est l’occasion unique pour certains de rencontrer près de chez eux l’homme qui a permis au systema d’atteindre un tel niveau de notoriété. C’est aussi l’occasion rare de voir en action un des plus grands pratiquants contemporain des arts martiaux et d’apercevoir en live le haut niveau.

Le stage power of the move se tenait dans un cadre idyllique, à saint-raphael. Il y avait environ 150 participants venant d’un peu partout. La thématique était donc l’utilisation du mouvement pour générer de la force. En systema, il y a plusieurs types de stages. Le stage de présentation où de nombreux concepts vont être montrés pour présenter un peu ce qu’il est possible de faire. Le stage de méthodologie, où l’on va apporter des éléments à ramener dans un cours et que l’on développera soi-même. Le troisième est le stage de pratique, celui qui va pleinement exploiter le format long d’un séminaire pour faire travailler en profondeur un concept.

Le stage power on the move faisait plutôt parti de la troisième catégorie. V. Vasiliev a en effet élégamment déroulé une pédagogie sur deux jours pour apprendre à se déplacer constamment et à utiliser ce mouvement pour générer une attaque ou en rediriger une.

La construction du séminaire était très progressive, préparant le corps en partant de la tête à recevoir des frappes. J’ai d’ailleurs été étonné de voir avec quelle vitesse certains qui venaient essayer le systema pour la première fois se sont rapidement trouvés très à l’aise dans la réception des coups. Une fois cette partie effectuée, nous avons travaillé sur le fait de dévier un coup de poing par le mouvement (épaule ou buste) puis par le déplacement. Nous avons terminé par la redirection du coup de poing sur un ou deux partenaires.

La deuxième journée, Vladimir a étendu ce type de travail aux coups de pieds et à préciser différentes manières de frapper en fonction de l’effet qu’on veut avoir sur le corps du partenaire. Nous avons ensuite poursuivi le travail dans le cas d’un couteau et comment prendre le mouvement pour mieux le gérer.

yvan sinicha

Le rythme du stage était assez élevé et Vladimir malgré la taille du groupe a cette capacité à sentir le niveau d’énergie général pour arrêter le travail quand la concentration diminue. Il a aussi cette capacité à rendre les gens enthousiastes par ses démonstrations aussi impressionnantes que bienveillantes. Si bien qu’au moment de la reprise de l’entrainement, la fatigue ne se faisait pas vraiment sentir.

Ces deux jours nous ont permis de bien nous entraîner, de mettre l’accent sur certains points spécifiques et de profiter des corrections de Vladimir en direct pour rapporter ces éléments dans nos groupes respectifs. C’était aussi une belle opportunité de rencontrer une partie de la communauté du systema que l’on ne voit pas si souvent.

Au final ça a été une très bonne expérience. Il convient de remercier Vladimir et Valérie bien sûr mais aussi les organisateurs, Sinicha et Alexandre du cercle de systema pour le temps passer à organiser ce bel évènement.

power-on-the-move

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *