La Boxe Educative- P. Cougoulic, S. Raynaud, B Cougoulic

Bonjour à tous ! Dans ce billet je vais parler de Boxe en vous présentant « La Boxe Educative » par P. Cougoulic, S. Raynaud, B Cougoulic publié chez Amphora éditions.

Introduction

 

On en a déjà parlé plusieurs fois sur ce blog, la pédagogie est un point bloquant dans les arts martiaux. Trouver la bonne pédagogie signifie d’accepter des compromis entre réalisme, risques, aspects ludiques… De plus, une pédagogie adaptée dépendra fortement du background culturel des pratiquants. En effet, chaque culture possède un style d’enseignement et vecteurs d’apprentissages auxquels on sera plus ou moins sensible. A cela évidement se rajoute les variations individuelles. Compliqué de prime abord mais il y a tout de même un vecteur commun à tout le monde : le jeu. On retrouve le jeu dans toutes les sociétés et même chez les animaux qui jeunes apprennent par le jeu.

Le livre dont je vais parler aujourd’hui traite de boxe éducative. La boxe éducative est à la base une méthodologie prévue pour l’enfant. Le but est de ne pas le choquer avec l’aspect potentiellement violent de la boxe et des coups. Dans ce livre, les auteurs proposent donc une pédagogie basée sur le jeu et sur l’absence de sanctions douloureuses. Toutefois, dans le même temps elle développe toutes les qualités que doit avoir un bon boxeur.

boxe-connecting-knockout-punch_fybutilo_l

Les principes éducatifs sont les suivants :

  • S’amuser avec l’adversaire
  • Ne pas nuire à son adversaire
  • Etre sanctionné pour tout comportement violent

Toutefois, les auteurs font attention à respecter la logique du duel : toucher sans être touché mais avec un contrôle des touches.

Ainsi, c’est une excellente source d’exercices et de méthodes. Tout pratiquant peut ainsi réadapter cette méthode à son entrainement pour développer des qualités difficiles à travailler autrement.

 

I-Les fondamentaux de la Boxe

 

Les auteurs commencent par présenter une façon de développer les fondamentaux de la boxe par toutes une série d’exercices ludiques. La première partie couvre le contrôle de soi et le règlement. Les exercices permettent de se familiariser avec la peur du coup, la peur de l’engagement et les règles de la boxe. Vient ensuite la préparation à l’attaque. Dans ces jeux, les élèves apprennent quand déclencher une attaque, quand faire déclencher, où viser et comment cadrer le partenaire. Après la préparation, la méthode s’intéresse à l’attaque. Ces exercices ont pour but de développer la variété des attaques que ce soit des mains, des angles, des techniques ou des enchaînements. La défense succède ensuite à l’attaque. Ici, les déplacements, les blocages et les esquives sont travaillées. La suite logique est bien sûr la contre-attaque qui combine la défense puis l’attaque dans de nouvelles situations pédagogiques où l’initiative est laissée à l’attaquant. Enfin, les derniers exercices traitent du contre et donc développe les capacités d’anticipation.

Tous les exercices proposés ont en commun un aspect ludique avec une mini compétition à chaque fois. Il y a tout de même une grande diversité des situations et une absence de violence qui permet un environnement d’apprentissage sécurisé.

II- Stratégies pédagogiques pour l’enseignement de la Boxe

 

Dans cette partie, les auteurs proposent une pédagogie élargie. Ainsi, ils présentent des possibilités de variations pour faire progresser les élèves sur la durée. Le choix et l’ordre des capacités à développer semble complètement logique ils ont vraiment le mérite de l’avoir posé sur papier. Leurs choix sont d’ailleurs parfaitement justifiés et argumentés malgré leur relative évidence.

Dans une seconde partie, ils proposent de réfléchir à différentes stratégies de jeu pour obliger les boxeurs à réfléchir sur leur manière de travailler. Ils développent ainsi leur lecture de la boxe. Pour cela, ils proposent des variations des situations pédagogiques qui obligent à développer stratégie, motricité, gestion émotionnelle et capacités cognitives de façon assez brillante.

Enfin dans une troisième partie, les auteurs développent l’utilisation du matériel pédagogique comme sac de frappes, plots, cerceaux…

Une partie annexe, plus orientée pour les éducateurs s’intéresse à la baby boxe, encore plus ludique.

Le livre se termine sur une contre argumentation sur les idées reçues sur ce type de pédagogie.

 

Conclusion

 

Ce livre est en termes de méthodologie et de pédagogie un des plus intéressants que je connaisse dans les sports de combat en français. En effet, il intègre une vision moderne de la pédagogie qui a fait ses preuves dans de nombreux autres domaines. De plus, ces situations sont totalement transposables à d’autres disciplines. J’utilise moi-même certains d’entre eux pour rassurer des adultes débutants sur les frappes et le contact. Je recommande donc vivement ce livre à tous les enseignants mais aussi pratiquants qui cherchent à améliorer leur méthode d’apprentissage. Ne vous arrêtez pas au fait que cela parle de boxe, un peu d’imagination rend la méthode transposable à n’importe quel art martial. Bien sûr, cette approche ne permet pas de couvrir toutes les spécificités de l’art martial ou de la protection personnelle comme justement la gestion de l’agressivité et la violence. Toutefois se passer de cette pédagogie à cause de cela serait ridicule, il y a un temps pour tout. D’abord développer les capacités motrices, techniques, physiques et tactiques. On peut ensuite passer à une méthodologie pour gérer la violence, les émotions, et tout ce qu’on veut. Ne pas rester exclusif est de toute façon indispensable pour travailler correctement.

Donnez-moi votre avis sur cette méthode de travail et l’apport que cela a éventuellement eu sur vos élèves ou sur vous-même !

 

A bientôt

 

Taxam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *