Muay thai la boxe thailandaise authentique par Pitsaporn Prayukvong

Le Muay thai, la boxe thailandaise authentique par Pitsaporn Prayukvong chez Budo Edition.

Muay Thai

Aujourd’hui, je vais parler d’un livre sur le muay thai, la boxe thailandaise traditionnelle, qui m’a beaucoup plu. En littérature française, à ma connaissance ça a longtemps été d’ailleurs le seul livre valable sur ce sujet. Pourquoi ? Parce que comme à l’habitude chez Budo editions, l’historique et le contexte du muay thai sont détaillés en plus d’une partie technique. D’ailleurs à l’heure des instructional dvds, les parties techniques des livres sont souvent pour moi, parmi les moins intéressantes. Néanmoins, curieusement, dans le cas de ce livre, ça l’était et j’expliquerai pourquoi.

 

L’histoire du Muay Thai

 

Dans une première partie, relativement importante puisqu’elle fait tout de même 50 pages, les origines de cet art martial sont décrits. D’ailleurs, les sources ont été fournies par des historiens professionnels auxquels l’auteur a fait appel. Parmi les faits historiques intéressants, le muay thai a été lié de près à la royauté au thailande, ce qui en fait un fait assez extraordinaire pour des disciplines de combat en Asie. En effet, cette boxe a pris son essor grâce à la passion d’un des rois les plus connus et respectés en Thailande, Rama V en 1968. Curieusement, on apprend également que les origines du muay thai pourraient aussi remonter au temple de Shaolin.

L’histoire moderne est également retracée et les styles principaux sont cités. On retrouve également les arènes mythiques telles que le Lumpini stadium ou le Ratchadamnoen.

Les trois chapitres suivants rentrent dans le cadre de cette présentation du contexte puisqu’il parle de l’équipement traditionnel et explique la signification des différentes cérémonies et danses qui entourent le muay Thai. La croyance aux esprits est forte dans le sud-est asiatique et la Thailande ne fait pas exception. On retrouve donc des cérémonies et incantations pour les esprits et les boxeurs portent sur eux diverses amulettes pour les protéger et les bénir.

La partie technique : les fondamentaux

 

Dans cette partie un peu fourre-tout mais néanmoins intéressantes, l’auteur décrit l’échauffement en Muay thai, comment faire les bandages, les premiers secours en fonction des différents traumatismes qui peuvent avoir lieu pendant un entraînement. On explique aussi comment fermer le poing, le bander, tenir la garde et les cibles principales à frapper.

Le découpage de cette partie est assez curieux. On peut dire qu’il s’agit globalement de tout ce qui est préparatoire à la pratique. La partie premiers secours est certainement la plus intéressante puisqu’elle est à la fois très pratique et à la fois très safe.

La partie technique

 

Cette partie est donc le cœur du livre. Encore une fois, je n’ai jamais trouvé très intéressant ces parties à l’heure où un dvd montre bien mieux l’exécution dynamique d’un mouvement. Néanmoins, dans ce cadre, elle reste intéressante. En effet, on a quasiment une énumération exhaustive des techniques de la boxe thai.

Cela commence avec les déplacements : pas chassé, pas oblique, changement de garde, bond, déplacement en blocage… Chaque pas est très détaillé et les points clés mis en évidence. C’est donc un excellent aide-mémoire pour la pratique.

Vient ensuite les attaques fondamentales : six coups de poing, neuf coups de coude, huit coups de genou dix coups de pied et cinq coups de pied pénétrant. Là aussi, ils sont bien détaillés et les points clés soulignés.

Cette partie se termine ensuite par les techniques avancées. Pour moi la partie la plus faible du livre. Pas à cause de la qualité intrinsèque de ce qui est montré mais plutôt du rendu photo sur les enchaînements, les feintes et les esquives démontrées dont la subtilité requiert la notion de timing. Cela reste intéressant, mais ne vaut pas un dvd. A quand d’ailleurs des livres accompagnés d’un dvd qui montrerait les techniques en dynamiques ?

Conclusion

 

Premier livre en français de muay thai aussi riche en informations. Le format assez grand du livre fait que les pages sont aérées et agréables à lire et les images sont de très bonne qualité. Le petit plus : l’effort de l’éditeur pour transcrire en thailandais tous les termes de muay thai. Les points positifs : le travail de recherche historique, qui est généralement la marque de Budo Editions et un listing des techniques de base exhaustif. Le point négatif, la limite des photos pour l’aspect purement technique. Néanmoins, cela reste pour moi un must have pour les livres d’arts martiaux en français. Un second livre sur le muay thai existe en français et a été publié plus tard chez le concurrent amphora. Je le reviewerai dans un post à venir.

Vous êtes pratiquant de muay thai ? Vous avez lu le livre ? N’hésitez pas à laisser votre avis dessus !

A bientôt

Taxam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *