Les 5 meilleurs arts martiaux pour les enfants

Les arts martiaux sont une des meilleurs écoles pour le développement d’un enfant. En effet, ils transmettent des valeurs de discipline, d’effort, d’humilité, de perfection et de groupe. En plus de cela, ils sont un excellent vecteur de développement psycho-moteur. Dans cet article, je vais donner les 5 meilleurs arts martiaux à faire pratiquer aux enfants.

Les arts martiaux c’est aussi pour les enfants!

 

 

Introduction

 

Les arts martiaux ne sont pas le premier endroit où on voudrait mettre son enfant. En effet, le combat et la violence que projettent ces disciplines au yeux du grand public est mal vue. Néanmoins, les arts martiaux sont bien plus que cela. Surtout, certains peuvent faire bénéficier aux enfants de toutes leurs vertus sans les mettre face à cette violence et en ne l’encourageant pas. Toutefois, ils leur donneront confiance en eux lors de situations conflictuelles, physiques mais aussi verbales. Lorsqu’on sait à quel point ces confrontations peuvent être traumatisantes pour le développement de la personnalité, cet apport est loin d’être anecdotique.

Les disciplines que je préfère auront ces qualités: bon développement psycho-moteur, présence du jeu et structuration sociale.

 

1/ La boxe éducative

Le but de la boxe est de mettre son adversaire KO… Dis comme ça, la valeur éducative de la disciplinee peut laisser à désirer. Or, la boxe éducative, c’est tout le contraire. Le but est de toucher son adversaire pour marquer des points sans lui faire mal. Un coup appuyé étant immédiatement sanctionné. C’est donc une discipline parfaite pour apprendre le contrôle à votre enfant.

De plus, cette manière de faire ancre l’idée que l’on peut gagner quelque chose sans avoir à détruire la personne en face. Une valeur également très utile. En effet, l’enfant est soumis aux règles de la compétition dans la vie quotidienne. Néanmoins, cette manière de l’approcher en donne une autre vision, la dédramatise et la rend plus honorable.

D’un point de vue technique, la multiplication des jeux donnera une excellente psycho-motricité à votre enfant, excellent pour son développement.

Enfin, les animateurs sont formés depuis longtemps à cela ce qui permet un accueil optimal des enfants.

 

2/ Le Jiujitsu brésilien enfants

 

Encore peu développé pour les enfants en France, le jiujitsu brésilien fait un véritable carton outre-atlantique. Le jiujitsu brésilien est une lutte au sol où l’objectif est de contrôler son adversaire soit par la position soit via une soumission. Evidemment, les soumissions ne sont pas autorisées pour les enfants. il reste donc une lutte très technique grâce au Gi et ultra-sécurisée. Le jiujitsu brésilien présente deux énormes avantages pour les enfants.

Le premier est que la lutte a toujours était  le mode d’éducation principal en terme de jeu d’opposition. Elle développe le contact, elle enlève la peur du col et de la chute. Elle entraîne également a ne pas craindre la confrontation aux autres, un état d’esprit nécessaire dans la vie de tous les jours. De plus, la lutte permet de donner à l’enfant un rapport très sain avec le fait de chuter et d’être sol. Ne pas avoir cette peur de chuter est un atout énorme dans la vie, on a moins peur de tenter…

Le second est que la technicité de la discipline apprendra aux enfants à prévoir. En effet, en jjb, on met en place une stratégie, comme aux échecs pour faire tomber le partenaire dans son piège. Cela développe la patience et l’intelligence.

Voilà pourquoi le JJB est pour moi un des sports les plus parfaits pour les enfants. Enfin, l’absence de violence et un risque de blessures quasi nul  permet de dédramatiser le combat, important à cet âge là. Il y a également un aspect compétitif, dont je suis moins adepte, mais qui si bien géré, prépare encore l’enfant à être en présence de compétiteur pour les premières places.

 

 

3/ Le Judo

 

Le judo est une discipline qui se rapprochera du jiujitsu brésilien dans l’approche. la différente majeure est la présence des projections. Cela donne un sport un peu plus risqué mais qui apprend à gérer la peur de la chute. Son avantage principal est qu’aujourd’hui, le judo est calibré pour les enfants étant donné que c’est le gros des effectifs. Les animateurs sont donc parfaitement formés pour accueillir ce type de public. La FFJDA est certainement une des plus grande garderie de France.

Un autre avantage du judo est le travail sur l’étiquette et sur les règles. Son origine japonaise fait qu’il y a heureusement encore quelques restes dans le comportement à avoir au dojo. Ces règles sont très structurantes et peuvent donc participer à une meilleure éducation de l’enfant.

 

 

4/ Le systema enfants

 

Le systema est un art martial russe axé sur le développement de l’individu. Les cours ne sont pas encore très développés en France mais pourtant, c’est à mon sens la meilleure discipline pour les enfants. En effet, d’un point de vue moteur, ils rampent, ils roulent, ils courent, ils sautent par dessus des obstacles. Ils travaillent également avec un partenaire ou plusieurs, en coopération ou en opposition leur apprenant les dynamiques de groupes. L’utilisation d’objets tels que les bâtons ou les cordes développent également leur dextérité. Ces exercices proviennent de jeux traditionnels russes, rendant le contexte très sécurisé pour pratiquer.

A cette âge, c’est principalement la lutte au sol et debout qui est travaillée. néanmoins, le travail autour des poussées avec les poings et les pieds permettent de commencer à éliminer la peur de la frappe. Se faire frapper (peur de la confrontation), tomber (peur de l’échec), la peur du sol (lié à la peur de la saleté et des maladies), travailler en collaboration ( peur de l’autre), permet donc d’éviter à l’enfant les principales sources de peurs présentes chez l’adulte… Le bénéfice sur le développement de sa psyché sont gigantesques.

Enfin, le systema repose sur le travail du souffle. Or, la psychée et le corps se construisent autour de la respiration. De même, la respiration impacte sur la gestion des émotions, du stress et plus généralement la santé. Cet apprentissage aura donc un effet bénéfique dans toutes les parties de la vie de l’enfant.

 

 

5/ La capoeira

 

L’école senzala à Toulouse, une des plus ancciennes écoles de capoeira à proposer des cours enfants

 

La capoeira est un autre art brésilien. un art exceptionnel pour les enfants. En effet, la capoeira se structure autour d’une forme de danse. une danse très martiale. Elle développe donc des qualités physiques exceptionnelles, une excellente psycho-motricité et une grande agilité. De plus, elle assure un développement harmonieux de l’enfant puisque tous les muscles sont sollicités.

De plus, la capoeira est une activité très sociale avec une grande importance du chant et du rythme. Des études ont montré la corrélation entre la musique et le développement de l’intellect analytique. L’exposition à une sociabilisation précoce développe l’intelligence sociale et émotionnelle, là aussi un grand atout. Elle apportera donc plus qu’un simple art martial.

En capoeira, les coups ne sont pas portés, il y a donc peu de risques de blessures si ce n’est celles dûes au acrobaties. Enfin, la capoeira est une discipline qui depuis toujours intègre des enfants. Les animateurs ont donc l’habitude de travailler avec eux. En ce qui me concerne, bien qu’enseignant le systema, la capoeira est la meilleure discipline où un enfant peut commencer à découvrir les arts martiaux.

 

 

Conclusion

 

Ceci est ma sélection des meilleurs arts martiaux où mettre les enfants. Comme vous pouvez le constater, 4 de ces disciplines sont occidentales. La raison est que la pédagogie est plus adaptée à l’environnement dans lequel ces enfants sont appelés à évoluer.

Gardez en tête que ce sera leur premier art martial. Le but n’est donc pas d’en faire un maître ou un champion. De même, apprendre à l’enfant à spécifiquement se défendre lui inculquera la peur de l’autre à la base… L’ambiance du cours sera donc très importante et l’aspect ludique aussi pour que l’enfant soit à l’aise et motivé pour aller en cours. Plus tard il décidera s’il veut se consacrer à l’étude technique et sa motivation sera donc autre. En attendant, il est important que les cours puissent lui amener des qualités nécessaires à son développement autant moteur que psychique et social.

 

Laissez en commentaire où vous avez choisi d’inscrire votre enfant et partagez l’article s’il vous a semblé utile!

 

A bientôt

 

Yvan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.